Samovar, a Russian love story…

P1160643.JPGI was quite surprise to see that in Russia you can basically find museums about everything! I noticed that many Russians love culture and are proud of it. They can tell you a whole story and create a whole museum about an object of your daily life… Ok, let’s say that the Samovar is not only an object of the daily life, no that’s more! In Russia it is a legend!

When I arrived in Russia I remember how Ewa kept mentioning it, because each time she had been somewhere: there was a samovar! So I got quite excited when Liu, a friend I visited in Nizhniy Novgorod, took me with her family to the Samovar museum! Finally I could learn more about it!

The museum that opens in 2008 was located in Gorodetz, a lovely town located into the same oblast than Nizhny Novgorod. In this museum could be found more than 500 samovars! All of them were different in their shapes, materials, sizes, ages… Our guide could tell us a story about each of them and kept quoting Russian poets about the beauty and the importance of the Samovar…

Concerning its apparition and spread in Russia, I read that it comes from the beginning of the 18th in Ural, and that it was spread and became an indispensable component for a Russian family during the 19th century. Indeed, middle class families didn’t need anymore the help of a maid to make their tea and could use it freely, as often as they wanted. It became a symbol of conviviality.

Its etymology comes from the Russian word samovarit that means « self-boiling » and which ancestor would be the Roman « authepsa ». It is composed of a central part where the coal, wood and whatever inflammable materials could be burnt to heat the water disposed around it. On the top of the samovar can be found a teapot filled with strong concentrated Black tea, the zavarka (заварка), that will be then diluted with the hot water of the main container, the kipyatok (кипяток). Usually there is one measure of zavarka for ten of kipyatok.

The shape of the samovar has been designed in a way that could be heard the different stages of the water ebullition. Thus, it begins by “singing”, then “murmur” and finally “rumble like the storm”.

Many Samovars were made in the city of Tula thanks to its abundant resources of copper and other natural ore deposits. A funny fact about it is that during the wars the samovars were melted down by the craftsmen to be transformed instead in bullets and weapons, and during times of peace, those weapons were melted down again to become back samovars! « В Тулу со свои́м самова́ром не ездят » illustrates the importance of Tula in that domain by pretending that we don’t take a samovar to Tula!

 

Here are some short poems that I found about it:

« Для ложек и чашек – такой великан!
Он чаем отменным наполнит стакан.
Рад время от времени выпустить пар.
Любимец избушки резной самовар »

Н. Сергиянская

« Кипит самовар,
Во все стороны пар.
– Давай, выручай! –
Закончился чай.
Кипяток наливай.
Побежал через край –
Ай-ай-ай! »

Н. Шемякина

 

J’étais surprise de constater qu’en Russie il est possible de trouver des musées sur quasiment tout…et n’importe quoi. Une grande majorité de Russes, particulièrement fières de leur culture, n’hésite ainsi pas à la partager avec d’autres ! Une histoire, un musée entier, peuvent être créés à partir d’un objet de la vie courante. C’est ainsi que ce dernier qui vous paraissait dans un premier temps anodin prend ensuite une dimension toute autre à vos yeux!

En ce qui concerne le Samovar, il fait figure de véritable légende en Russie ! Je me rappelle qu’Ewa me l’avait mentionné plusieurs fois et j’étais donc très intéressée lorsque mon amie Liu et sa famille – à qui j’ai rendu visite à Nijhni Novgorod – m’ont proposé d’aller visiter un musée dédié entièrement au Samovar ! J’allais enfin pouvoir en apprendre plus sur cet objet…

Dans ce musée de la petite ville de Gorodets – située dans l’oblast de Nizhni Novgorod – qui a ouvert ses portes en 2008, sont exposés plus de 500 samovars d’époques, de tailles, de formes et de matériaux différents. Notre guide qui semblait passionnée comme jamais par ce sujet, pouvait nous raconter l’histoire de chacun d’entre eux et nous citer les différentes œuvres poétiques qui y faisaient référence.

Inventé au début du XVIIIe siècle dans l’Oural, le Samovar devient peu à peu un élément indispensable de la vie courante en Russie. Au XIXe siècle il fait partie des indispensables de la famille russe de classe moyenne et siège sur la table à manger comme symbole de convivialité. Il permet à ces familles de se préparer facilement du thé sans avoir besoin pour cela de l’aide d’une domestique.

Ce mot vient du russe samovarit qui signifie « qui bout par soi-même » et aurait pour ancêtre l’« authepsa » romaine. Il pourrait être comparé à une « grande bouilloire, constituée d’une partie centrale destinée au charbon et autres combustibles qui chauffe l’eau stockée dans ce dernier, et d’une partie basse munie d’un ou de plusieurs robinets. Au-dessus de celui-ci est disposée une théière contenant un thé noir très concentré appelé zavarka (заварка) qui est ensuite dilué dans une tasse avec l’eau du samovar kipyatok (кипяток). Le ratio est généralement de 10% du 1er et 90% du 2nd.

La forme du samovar est étudiée de façon à ce que l’on puisse entendre les différents stades de l’ébullition de l’eau : elle commence par « chanter », puis « bruire » et enfin  « gronder comme la tempête ».

La ville de Tuva, riche en cuivre et autres métaux, est célèbre pour ses Samovars. Ses artisans avaient pour habitude lors des périodes de guerres, de fondre les samovars pour en faire des armes et des munitions, puis lors des temps de paix, de fondre de nouveau ces armes pour en refaire des samovars ! Le dicton prétend ainsi que l’on n’amène pas un samovar à Tula : « В Тулу со свои́м самова́ром не ездят ».

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s