My journey to the Baykal lake…

P1190047.JPGMy next articles will be devoted to the trip to Baikal that I just did with my family. As there is a lot to talk about I decided to write several articles about it, following my journey.

  1. The Baïkal lake, Irkoutsk and the Decembrist
  2. Ulan Ude, the Buryats and the Transsiberian
  3. Olkhon Island

The Baikal lake was the top 1 of my list of places to visit in Russia, and one of the reason that made me choose to go to Krasnoyarsk (from a Russian geographical perspective, it was not that far from it… only some 18 hours of train to Irkutsk and at least one more hour to reach the shore of the lake, depending on where you want to go).

Maybe some people will wonder why…well, that’s one of the most famous places in Russia, where people can go there around all the yearlong to experiment different kinds of experiences: driving on the frozen lake, skiing, fishing, hiking, sunbathing, diving, climbing… and maybe even swimming on one of the lovely beach that the lake has! There are many places to visit around this giant lake that is more than 630km long and between 24 and 79km large!

When you follow the Transsiberian line coming from the west usually people stop first in Irkutsk. Contrary to what I thought before, Irkutsk is not directly on the lake, but at about 80km from it. Then if you follow the Angara river on about 80 km you will reach the shore of the lake in the nice city of Listvianka (it is at about an one hour from Irkutsk by bus, but if you go there during the week end, as there is only one road and that many people from Irkutsk enjoy spending their free days there, it can take a lot (and a lot!) of time to come back). On the road there is the ethnographic museums where are several traditional houses from the 18th, 19th and 20th century, some yurt (Mongolian and Buryat ones) and many other interesting things to see!

(ethnographic museum)

Talking about the Angara, an old Buryat legend tells that she would be the daughter of the great Baikal. Everybody admired her and her father was very proud of her. One day, she heard a story about the handsome and strong Yenisei and his life in the wild steppes. She felt in love with it and decided to escape. Her father had locked her, as he wanted her to marry the rich Irkut. The brooks helped her and she finally could run away. The Baikal realized it and got really angry. He hit a mountain from which a rock fell down, and threw it to his daughter who was escaping, but couldn’t reach her. This rock is now called the Shaman stone and it explains why the Angara is the only river (among more than 300!) that doesn’t go to the Yenissei but goes out of it.

Listvianka (листвянка) it is quite popular among tourists for its beaches and the Baikal museum! There you can learn everything about the “Siberian pearl”, that is 25 million of years old and the largest freshwater lake by volume in the world (it contains 20% of the world’s unfrozen surface fresh water, and it is so transparent that the visibility reaches 40m depth!).  In that museum you can try the incredible experience of getting onboard of a virtual dive. This virtual immersion is done in a room that looks like a submarine compartment and takes you from the top to the bottom of the Lake Baikal. You can observe the life of Lake Baikal at the maximum depths and feel a real member of the dive. Besides this virtual experience, the museum presents objects, maps and photos about that lake. There are also several aquariums where are presented fishes (among which the famous omul), crustaceans, sponges and mollusks and two Baikal seals (Nerpa)!

 

(view from Listvianka on the lake)

To finish quickly, let’s talk about Irkutsk where you can enjoy the river walk along the Angara river and see some beautiful wooden houses in the center (follow the green line). Another interesting fact about this city, is its history connected with the decembrists, and the Volkonsky House-Museum and the memorial are worth to see. The Decembrist were part of the Saint Petersburg aristocracy and were opposed to the Tsar Alexander the 1st.  Inspired by other European Revolutions, they tried to overthrow Nicolas the 1st during  his coronation in December 1825. The reason was because they wanted the instauration of a Constitution and more rights. 80 insurgents (among which was the count Volkonsky), were condemned to forced labors during 3 years and deported to Siberia. 11 of their wives followed them. You can see in the Volkonsky house – that was built in Urik  but then moved then to Irkutsk – how they tried to build a new life in Siberia, what were their occupations (balls, receptions, concerts, literature nights, they were reading French newspapers…) and the cultural impact they had on locals. The Decembrists got forgiveness for the coronation of the tsar Alexander II in 1856.

 

 (Volkonsky museum and the Decembrist monument)

Mes prochains articles seront consacrés au voyage au lac Baïkal que j’ai récemment fait avec ma famille. Il y aura trois qui suivront les différentes étapes que nous avons faites :

  1. Le lac Baïkal, Irkoutsk et les décembristes
  2. Oulan Udé, les bouriates et le Transsibérien
  3. L’ile d’Olkhon

L’une des raisons qui m’a fait choisir Krasnoïarsk est que d’un point de vue géographique, le lac Baïkal n’en n’est pas très éloigné (seulement 18 heures de train jusqu’à Irkoutsk, puis une heure (au minimum, car tout dépend de là où vous souhaitez vous rendre) de bus pour rejoindre le lac). Certes, d’un point de vue français cela peut paraitre être un voyage interminable, mais cela ne représente pas grand-chose pour un voyage en Russie où les gens prennent fréquemment le transsibérien pendant plusieurs jours 2, 3 voire 4 ou même 6 à 7 jours au cas où ils tenteraient de relier Moscou à Vladivostok  (mais peu de gens choisissent alors de le faire d’une seule traite et choisissent généralement de le faire en plusieurs étapes).

Pour revenir au sujet du Baïkal, c’est une destination privilégiée en Russie. Tout au long de l’année, ce lac de 630 km de long et qui atteint une largeur de 79km  à certains endroits, offre une multitude d’activités: traversée du lac gelé (en voiture, ski…), pêche, observation de la faune et de la flore, plages, retraites spirituelles (bouddhistes…), randonnées, plage…..

Lorsque l’on se rend au Baikal depuis Moscou, la première étape est généralement Irkoutsk. Cette ville n’est cependant pas directement sur le lac mais en aval de ce dernier, à 80 km sur la rivière Angara.  Irkoutsk est célèbre pour son centre historique et ses maisons en bois (vous pouvez suivre la ligne verte pour en avoir un bel aperçu), et pour son passé historique, notamment celui lié aux décembristes. Les décembristes faisaient parties de l’aristocratie pétersbourgeoise qui, influencée en partie par les idées révolutionnaires européennes, s’opposèrent au Tsar Alexandre Ier (ils voulaient notamment l’élaboration d’une Constitution et de plus de droits). Ils tentèrent un coup d’état à l’encontre de Nicolas Ier lors de son couronnement en décembre 1825. Ils furent arrêtés et 80 d’entre eux furent condamnés aux travaux forcés pendant 3 ans et déportés en Sibérie. 11 de leurs épouses les y suivirent, contraintes de laisser leurs enfants derrière elles. Parmi ces leaders figurait le comte Volkonsky. Après avoir purgé sa peine, il se fit construire une maison à Urik.  Cette maison a été déplacée depuis et peut être visitée à Irkoutsk. Dedans sont rassemblés de vieux objets, documents, photos, lettres, racontant la vie de cette famille. La visite témoigne de l’influence culturelle que les décembristes eurent dans la région (organisation de soirées musicales, littéraires, bals, lecture de la presse française !). Les décembristes furent graciés lors du couronnement d’Alexandre II en 1856.

(Irkoutsk)

Pour continuer notre visite, depuis Irkoutsk, Listvianka est située à environ 1h de bus (cette durée peut être considérablement rallongée en été ou durant le week end, du fait qu’une seule route relie les deux villes). Sur le trajet peut être visité le musée d’ethnographie où des maisons des XVIIIe, XIXe et XXe siècles ont été déplacées et réaménagées comme elles l’étaient à l’époque, ainsi que des yourtes mongoles et bouriates…

A Listvianka, le musée du lac Baïkal figure comme l’un des lieux immanquables à visiter lors d’un périple dans cette région. Dans ce musée vous pouvez trouver tous les renseignements que vous cherchez sur celui qu’on appelle aussi la « perle de Sibérie » et ses 25 millions d’années d’histoire ! Rappelons que le lac Baïkal est la plus grande réserve d’eau douce liquide à la surface de la Terre et que la transparence de ses eaux assure une visibilité parfaite jusqu’à 40 mètres de profondeur ! Dans ce musée vous pouvez embarquer dans un simulateur qui vous emmène jusqu’au fond du lac et vous fait découvrir la faune et la flore unique de cette endroit tout au long de la descente. Il y a aussi de nombreuses cartes, photos, objets et plusieurs aquariums. Dans l’un d’eux peuvent être admirés les Nerpa (phoque de Sibérie), espèce endémique du lac.

Pour finir, voici une légende bouriate que j’aime beaucoup. Il y a bien longtemps, tous admiraient l’Angara, fille du grand Baïkal. Son père en était très fier et voulait la marier au riche Irkut, mais Angara avait entendu parler du beau Ienisseï et ne rêvait que d’une chose le rejoindre et parcourir les steppes avec lui.  Son père décida alors de l’enfermer mais elle parvint tout de même à s’échapper. Furieux il détacha un rocher de la montagne et le lança à sa poursuite sans parvenir cependant à l’atteindre. Ce rocher est aujourd’hui appelé Pierre Shaman et l’Angara est la seule rivière (parmi plus de 300!) à partir du Baïkal et non pas à s’y jeter.

(la Pierre Shaman et la rivière Angara)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s